Abbaye de Marbach
#un lieu exceptionnel

Fondée en 1089 par le seigneur Burckhart de Gueberschwihr, l’Abbaye de Marbach devient très vite un haut lieu cultuel et culturel. Manégold, jeune moine du prieuré de Lautenbach est chargé d’écrire un mémoire de défense du pape Grégoire VII, en 1084, lors de la Querelle des Investitures. Ce véritable pamphlet lui vaudra les foudres de l’Empereur Henri IV. Manégold trouve refuge en Bavière, dans un couvent dont il deviendra le supérieur. C’est là, que le seigneur Burckhart de Gueberschwihr, fondateur de l’Abbaye de Marbach lui demande de venir pour diriger ce nouveau monastère. Manégold s’entoure de moines venant de Saint Ruf près d’Avignon, de Lyon, de Lautenbach. En 1095, il rencontre le Pape Urbain II à Clermont et le suit à Tours et obtient la protection papale pour l’abbaye, mais aussi la possibilité de lever l’excommunication des seigneurs locaux qui sont prêts à se repentir. Avec une telle personnalité, l’Abbaye de Marbach va connaître un magnifique essor, créant plus de 300 écoles et de nombreuses filiales monastiques, dont 14 en Alsace. La construction d’une abbatiale de plus de 65 m de long pour 24 de large atteste du faste de ce premier siècle d’existence, faste lié à l’octroi de nombreux dons. L’atelier d’écriture et d’enluminure, le scriptorium de l’abbaye laisse à la postérité de magnifiques ouvrages dont le plus célèbre est le Codex Guta Sintram, résultat d’une collaboration entre le moine Sintram et la moniale Guta. Ce manuscrit le plus ancien d’Alsace date de 1153 et est actuellement conservé au Grand Séminaire de Strasbourg. 

A la Révolution Française, l’abbaye est vendue comme bien national et détruite. Seul le narthex échappe à cette destruction en servant successivement d'auberge, puis de quarantaine. Érigé en 1140, le narthex de Marbach est restauré et consolidé grâce aux travaux financés sur des fonds publics entre 1986 et 1993. Cette vaste construction présente une remarquable série de trois arcades de pur style roman. D’une acoustique remarquable, il sert à maintes reprises de lieu de concert.  En 2007 germe l’idée d’une saison culturelle se déroulant pendant la période estivale de juin à septembre. L’association Abbaye de Marbach fait le pari de programmer 15 concerts la première saison. Depuis lors des artistes locaux et internationaux se produisent chaque année dans un esprit de rencontres, de partages et de découvertes. Depuis 2015, la direction artistique de la saison est confié à Laurence Hunckler et Dominique Strubel. Ils seront rejoints par Marc Kennel dès 2019.

#une association...

A l’image de son histoire, riches en évènements, l’association de l’Abbaye de Marbach a un parcours qui s’apparente plus aux chemins de traverses qui entourent l’abbaye qu’à une autoroute.Après la Première Guerre Mondiale, l’Avant Garde du Rhin dont Auguste Biecheler est président, a pour projet la création d’un préventorium dont le besoin social se fait urgemment sentir.

Le site de l’Abbaye de Marbach paraît idéal, à la fois situé non loin des grandes villes de Colmar et Mulhouse et dans un cadre de verdure exceptionnel.  La décision de l’implantation est prise en 1925 et l’Evêché de Strasbourg en lien avec l’Avant Garde du Rhin, acquiert en 1927 de site de l’Abbaye de Marbach. Le site de Marbach, verra se succéder d’abord un préventorium crée par Auguste Biecheler, puis les activités médico-sociales de l’Institut Saint Joseph de Colmar qui perdureront jusqu’en 2013. Dès ses débuts, l’Association de l’Abbaye de Marbach favorise des activités culturelles, touristiques ou bien encore historiques. Certains se souviennent surement des spectacles Son et Lumières sur l’histoire de l’Abbaye qui furent organisés dans les années 90.  

 

Entre 1986 et 1993, le narthex de l’Abbaye de Marbach a été restauré et consolidé grâce aux travaux financés sur les fonds publics. D’importants travaux de rénovation du mur d’enceinte et du site historique ont  été engagés depuis 2007.  L’association a à cœur de valoriser et de préserver ce site historique. Sous la direction de Charles Putz un livre très fourni sur l’histoire de l’abbaye a vu le jour en 2015. L’Abbaye organise régulièrement des visites commentées des vestiges.

 

Aujourd’hui, l’association se cherche un nouvel avenir. Divers projets sont toujours à l’étude.

L’association est présidée depuis 2002, par Clément Schertzinger, ancien président de l’Avant-Garde du Rhin, assisté d’un Conseil d’Administration de 18 membres au cœur généreux, engagés à ses côtés, pour écrire une nouvelle page de l’histoire du site abbatial.

L’équipe site avec Maurice Killy et Madeleine Traber

L’équipe historique avec Charles Putz, Jean-Michel Ullmann et Eugène Amadio

L’équipe culturelle avec Didier Roche, Laurence Hunckler et Dominique Strubel.